Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Navettes provençales pour la Chandeleur

Publié le par Art & Energie

 

A Marseille, pour la Chandeleur, il est d'usage de manger des crêpes bien évidemment mais aussi des navettes. Le fournil de l'église de Saint-Victor est d'ailleurs réputé et ce jour-là les marseillais se bousculent pour manger leurs navettes. Elles ont une saveur particulière et leur recette est secrète. Nulle part dans le commerce ne se trouvent ces navettes. Celles que l'ont trouvent sont faites différemment. Voici ici la recette de cette pâtisserie.

 

 

 

"Disposez en forme de fontaine sur le marbre ou la planche à pâtisserie 750 g de farine ; mettez au milieu 375 g de sucre en poudre, 65 g de beurre ramolli en pommade, c'est-à-dire très malléable, une petite pincée de sel, le zeste râpé d'un citron, 3 oeufs et 1 décilitre d'eau. Rassemblez méthodiquement le tout en l'incorporant à mesure à la farine. Vous devez obtenir sans trop de travail une pâte très homogène, c'est-à-dire bien lisse.

Distribuez-la en 4 ou 5 morceaux ; sur le marbre fariné roulez-les l'un après l'autre en forme de boudin plus ou moins épais, selon que vous voulez obtenir des navettes plus ou moins grosses. Coupez ces boudins en tronçons ; roulez ceux-ci avec la main, toujours sur le marbre et donnez-leur une forme ovoïdale très allongée et mince des deux bouts.

Placez-les ensuite sur une plaque barbouillée de beurrée et à distance de quelques centimètres, de sorte qu'en s'élargissant à la cuisson elles ne puissent se coller ensemble. Avec un petit couteau, faites à chaque navette, bien au centre, une incision longitudinale. Laissez-les reposer une ou deux heures dans un endroit très tempéré et à l'abri du courant d'air.

Dorez-les au dernier moment avec un pinceau trempé dans du jaune d'oeuf étendu de 5 fois son volume d'eau et mettez-les à cuire dans un four modérément chauffé, plutôt dépassant la moyenne. Le temps qu'elles doivent rester au four est déterminé par la grosseur que vous leur donnez.

Vous devez les sortir bien colorées."

 

 

Partager cet article

Repost 0

Dictons météorologiques : 31 janvier

Publié le par Art & Energie

 

"Même le plus dur hiver a peur du printemps"

 

 

Partager cet article

Repost 0

Qu'est-ce que la lithothérapie et comment choisir une pierre (1) ?

Publié le par Art & Energie

La lithothérapie un terme désignant une discipline classée parmi les médecines douces, les médecines parallèles et qui se fonde sur le travail avec les pierres. En effet, le mot lithothérapie est issu du grec lithos qui veut dire pierre et du terme therapeia (cure), dérivé du verbe thérapéuo (prendre soin et par extension soigner). Si en aucun cas la lithothérapie, comme toute autre forme de soins énergétiques, ne remplace un traitement médical, elle apporte un bien-être certain. Aussi que ce soit parce qu'on est malade, en prévention ou pour travailler sur soi d'une façon différente, la lithothérapie est un outil intéressant. Partant du postulat que chaque pierre dégage une énergie spécifique, la lithothérapie allie en quelque sorte la chromothérapie et l'oligothérapie, en résonance avec les minéraux que l'on a dans le corps : par exemple le magnésium ou le calcium (en carence chez les spasmophiles)...

 

calcite bleue

 

Je ne vais pas ici faire un historique sur les deux derniers millénaires, notons tout de même que toutes les civilisations ont utilisé ou utilisent encore des pierres. De la préhistoire au mouvement New Age, en passant par les Égyptiens ou par la pharmacie de Louis XIV, les pierres ont toujours fait partie de la vie quotidienne de l'être humain qui s'en est servi à différents niveaux (soins, talismans, bijoux, etc.).

 

Lorsque l'on s'intéresse à la lithothérapie mais que l'on débute, la première question qui surgit est celle-ci : quelle pierre est bonne pour moi ? En effet, parmi les innombrables pierres existantes, le choix est difficile. Surtout que si l'on commence à se documenter, on s'apercevra vite que certaines pierres ont des propriétés quasiment identiques ou alors, plus difficile encore, que les auteurs ne sont pas forcément tous d'accord sur les propriétés d'une pierre ou qu'ils ne présentent qu'un aspect de ses caractéristiques. Et à cela rien d'étonnant puisque la discipline est assez récente et que les écrits que l'on trouve sont fondés sur des expériences menées par chaque praticien, et de façon indépendante. Il en résulte bien évidemment pour le néophyte une perte de son latin, ou même de son grec puisque l'étymologie du mot lithothérapie est d'origine grecque !

 

A ce sujet, le conseil que j'aurais à donner est celui de suivre son intuition. C'est le meilleur guide, elle est "infaillible". Si une pierre vous attire particulièrement, beaucoup plus que les autres, c'est que celle-ci vous convient, cela ne fait aucun doute. N'hésitez pas à prendre les pierres dans vos mains, à les "ressentir" pour voir laquelle vous convient le mieux.

 

Par contre, si vous n'arrivez pas à écouter votre intuition ou que vous doutez, vous pouvez choisir selon d'autres critères. Mais je réserve cela pour un prochain article.

 

 

 

 

A suivre...

 


Partager cet article

Repost 0

Crêpes provençales pour la Chandeleur

Publié le par Art & Energie

 

Voici la recette des crêpes selon l'éternel Reboul et sa Cuisinière provençale : indispensable pour la Chandeleur

 

 

Crêpes ordinaires

"Mettez dans un saladier ou terrine à fond rond 250 g de farine tamisée, avec un fouet à sauce, délayez-la avec 6 beaux oeufs ou 7 petits, ajoutés 2 par 2 : le mélange étant bien lisse ajoutez lui 6 décilitres de lait puis 100 g de sucre en poudre, une petite pincée de sel, une cuillerée à café de sucre vanillé ou le zeste râpé d'un citron, 2 petits verres de rhum ou de kirsch  battez bien le mélange et au besoin passez-le à la passoire fine.

Dans une ou plusieurs poêles bien propres et bien lisses faites chauffer un peu de beurre clarifié. La poêle étant très chaude versez au fond une mince couche de la pâte préparée.

Cette pâte étant saisie d'un côté, c'est-à-dire bien dorée retournez-la soit en la faisant sauter, soit en la prenant avec une fourchette ou une spatule. Cuite également de l'autre côté, déposez-la sur un plat en la tenant à la bouche du four et procédez de même pour cuire la pâte restante.

Cette cuisson doit être faite rapidement et au moment de servir. On saupoudre de sucre chaque crêpe en les envoyant sur la table."

 

Reboul propose également la recette de crêpes fines où il indique "Mêmes proportions que ci-dessus en remplaçant le lait par de la crème fraîche, mettant alors un oeuf de plus."

 

Il existe une petite tradition, lorsque l'on fait les crêpes de prendre un billet dans sa main et de faire sauter la crêpe qui est en train de cuire si elle se retourne proprement et retombe sans ce casser dans la poêle, cela signifie que vous aurez de l'argent dans l'année à venir...

 

A vous d'essayer !


Partager cet article

Repost 0

Dictons météorologiques : 30 janvier

Publié le par Art & Energie

 

"A la Saint-Hippolyte,

Souvent l'hiver nous quitte"

 

(Si seulement ça pouvait être vrai...)

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>