Emission des 18 et 21 novembre : Jacques Salomé, Contes à aimer, contes à s'aimer

Publié le par Art & Energie

 

La chronique d'aujourd'hui est consacrée au livre de Jacques Salomé, Contes à aimer, contes à s'aimer.

 

 

Jacques Salomé Contes à aimer contes à s'aimer couvertur

 

 

Commenter cet article

Emmabelle 19/11/2013 08:11


Coucou jolie Sandrine :)


Je ne sais pas comment sont les autres contes, en tout cas je te félicite pour le choix de celui-ci, magnifique ! Très touchant, émouvant, je me suis laissée emporter par la lecture avec ce
cadeau d'amour en bouquet final 


Merci pour ce partage, peut-être que le Père Noël m'apportera un beau livre de contes à aimer cette année


Des bises lumineuses pour faire fuir la pluie ! Passe unr Bonne journée !

Art & Energie 19/11/2013 09:29



Coucou Belle Emma ,


Selon mon humble avis, celui-ci est le plus beau de tous les contes du livres (et en plus il avait l'avantage non négligeable d'être assez court pour que je puisse le lire entièrement dans ma
chronique ).


Il ne te reste plus qu'à le mettre sur ta liste pour le Père Noël .


Bisous plein de lumière. Bonne journée à toi aussi.



Guyrault 18/11/2013 17:53


L'évangile du Guyr ? Mais, chère Sandrine, c'est l'école de la vie, celle que l'on ne trouve pas dans les livres de psychologie, lesquels sont pour la plupart écrits par des psy jamais sortir de
chez eux, sans regarder autour d'eux, et rédigés uniquement sur leurs intimes convictions. Hélas, par cela, ils ne peuvent être qu'uniques et non pas multiples.


Hors, la pensée n'est aucunement une possession unique, et encore moins directive. C'est ce que je reproche à tous ces psy qui, par leurs façons d'écrire, donne l'impression au lecteur que c'est
lui-même (le lecteur) qui parle au travers de ces écrits, lui otant le sens originel de réflexion. Toutefois, je reconnais que certains (voire beaucoup, hélas !) ont besoin de cela pour approcher
une infime réflexion !!!


Evangile vient du grec evangelion : "récompense, sacrifice offert pour une bonne nouvelle", lequel evangelion vient d'evangelos signifiant
"qui apporte une bonne nouvelle" .


L'école de la vie, de notre vie à chacun d'entre nous, n'est-elle pas une bonne nouvelle, une récompense, avec toutes ses nuances parfois déroutantes et désolantes, et quelqu'elles soient, mais
tellement propres à chacun d'entre nous ? Mais, à bien voir de près, tellement enthousiaste par rapport à la misère mondiale ? Pauvres français qui se cherchent aux confins de l'impossible, alors
que le bonheur est en eux... 


Bien à toi. Guyrault

Art & Energie 19/11/2013 09:27



C'était une question purement humoristique que je te posais pour faire un clin d'oeil à ta réponse . En tout cas, merci
pour ce nouveau com'. Je suis entièrement d'accord avec toi et je n'aurais pas mieux dit : c'est l'école de la vie qui nous permet de trouver le bnheur en nous .


Bien à toi



Guyrault 18/11/2013 10:19


Jacques Salomé ?! Bof ! Très facile d'écrire des poèmes et des pensées freudiennes quand on est sans aucun souci et que la vie s'écoule comme un grand et merveilleux fleuve tranquille... Certes,
il y a du bon dans certains de ses écrits, mais quant à en faire une icône comme beaucoup s'en réfèrent... cela m'a toujours laissé rêveur . 


Il a tout de même un grand mérite à lui concéder : avoir inventé la pensée sociale française... A voir comment est la plus grande partie du microcosme national, on peut lui tirer notre chapeau !
Il aurait fait un sacré orateur politique.


Mais, ce qui m'a le plus intéressé dans son oeuvre, c'est l'engouement du public qui se cherche et croit se "trouver" dans tous ses écrits, contribuant ainsi à faire sa fortune. Psychologiquement
parlant, cela est des plus intéressant et... très-très instructif ! 


Bref ! Ce que j'en dis, n'est pas parole d'évangile. 


Bises. Guyrault

Art & Energie 18/11/2013 17:00



Bah ! C'est une icône comme une autre !


Je ne connais pas sa vie et sincèrement, ça ne me regarde pas. J'ai juste lu quelques bouquins de lui juste parce que je m'intéresse beaucoup à la psychologie, psychanalyse, etc. (et aussi parce
que les rayons des bibliothèques sont bien pourvus de ses livres ).


Objectivement, je trouve ça pas mal justement parce que ça peut apporter des pistes de réflexions. Et si ça peut aider les personnes à trouver leurs voies (ou leurs voies peut-être ), après tout pourquoi pas.


Après, je pense qu'il appartient à chacun de ne pas considérer tout ce qu'il dit (lui ou n'importe quelle autre "icône" d'ailleurs), justement comme parole d'évangile ni de confondre la personne que l'on est avec les écrits qu'il publie. Il propose et le public dispose .


Merci pour ton com' très intéressant et très instructifs . Et en effet, l'engouement qu'il suscite est très
intéressant à observer .


Bises. A +.


P.S. : A quand l'évangile selon Guyrault ?