L'art d'êtreS heureux

Publié le par Art & Energie

 

DSCN6489

 

Véronique Jannot, marraine des rencontres 'L'art d'êtreS heureux"

 

 

« Qu’est-ce qui vous rend heureux ? » C’était l’interrogation des rencontres « L’art d’êtreS heureux » qui se sont déroulées en Avignon les 21 et 22 juin derniers. La salle du Conclave du Palais des Papes, aujourd’hui monument historique et qui par le passé a abrité les Papes avignonnais lors du Grand Schisme d’Occident, a accueilli plus de deux cent cinquante personnes venues écouter les divers intervenants. Parrainées par Véronique Jannot, organisées par Marie-Paule Rous, les rencontres étaient animées par cette dernière en collaboration avec Patrice Van Eersel. Deux jours consacrés au bonheur avec des conférences autour de l’art d’être(s) heureux. Ayant assisté à ce congrès, je vous fais un petit compte-rendu de quelques éléments parmi d’autres qui m’ont interpellée.

 

DSCN6482

 

Patrice Van Eersel, Ilious Koutsou et Marcel Melon

 

 

Certaines interventions, comme celles d’Ilios Koutsou ou de Denis Marquet ont présenté les pièges et les illusions du bonheur, exemples à l’appui. Avant tout, sortir de l’illusion que le bonheur est confortable et que l’on maîtrise sa vie dans les moindres détails. Ainsi Denis Marquet a expliqué « Le masque social et la consommation nous donnent l’illusion que nous maîtrisons tout ce qui arrive dans notre vie. Par exemple, avec les sites de rencontre sur internet, on a la tentation de se trouver dans une situation où l’on est dans l’illusion que la vie ressemble à ce que l’on veut ! »

 

Si les conférences étaient réalisées avec sérieux, elles n’étaient pas non plus dénuées d’humour pour certaines d’entre elles. Et l’intervenant qui, à l’applaudimètre, a remporté tous les suffrages humoristiques est sans conteste possible Thomas d’Ansembourg, spécialiste de la communication non-violente, montrant par là même que l’humour est une des clefs du bonheur.

 

DSCN6568

 

Patrice Van Eersel et Thomas d'Ansembourg, spécialiste de la communictaion non-violente

 

 

Une clef qui a ponctué chacune des conférences qui étaient toutes clôturées par l’intervention d’un clown humaniste, Marcel Melon. Ce dernier avait pour mission – exécutée d’ailleurs avec le plus grand brio – de synthétiser le discours de chaque intervenant(e).

 

 

DSCN6486

 

Marcel Melon, clown humoriste

 

 

Sérieux et humour se sont côtoyés lors de ces rencontres. Et l’émotion était également présente. « Mon coup de cœur », à ce niveau-là, est la conférence de Thierry Janssen qui, encore plus que les autres intervenants, incarnait littéralement et irradiait son « être heureux ». D’autres interventions m’ont également marquée. Celle de Meena Compagnon-Goll qui a conclu ainsi son intervention « La clef de la liberté, c’est le courage. La clef du courage, c’est le cœur ». Ou encore celle de Frédéric Midal, à qui je laisse le mot de la fin « la quintessence de la méditation du Bouddha est que jamais la haine n’a vaincu la haine ; seul l’amour le peut… »

 

 

DSCN6607

 

Thierry Janssen

 

Commenter cet article

Domi 05/07/2014 20:57


Bonsoir,


Génial votre article ! et le clown marcel Melon qui sert de lien entre les conférences !


Quelle trouvaille ! quelle excellente idée ! Bref merci pour ce partage si intéressant !


Un congrès qui m'aurait bien plu. Bonne soirée...

Art & Energie 06/07/2014 08:18



Bonjour !


Merci beaucoup pour votre commentaire . Je n'étais pas certaine d'avoir bien su rendre l'ambiance et le plaisir que
j'ai eu à y assiter. Donc ça me rassure . C'était passionnant ! Et Marcel Melon était génialissime ! JE suis d'accord
avec vous, c'est un excellente idée !


Bonne journée