Les cris des animaux et la langue française

Publié le par Art & Energie

 

Voici un mail que j'ai reçu donc je fais suivre : très intéressant !

 

Pour tous les amoureux de la langue, ce petit bijou.

 

"Ce passionné, ancien instituteur puis Député du Val de Marne, c'est Fernand Dupuy.

 

Écoutez-le, ce vieil instituteur, donnant à ses petits enfants une leçon de vocabulaire sur les cris des animaux :


Tu le sais, bien sûr depuis longtemps, le coq chante, cocorico, la poule caquète, le chien aboie quand le cheval hennit et que beugle le bœuf et meugle la vache,

l'hirondelle gazouille, la colombe roucoule et le pinson ramage.

Les moineaux piaillent, le faisan et l'oie criaillent quand le dindon glousse.

La grenouille coasse mais le corbeau croasse et la pie jacasse.

Et le chat comme le tigre miaule, l'éléphant barrit, l'âne braie, mais le cerf rait.

Le mouton bêle évidemment et bourdonne l'abeille.

La biche brame quand le loup hurle.

Tu sais, bien sûr, tous ces cris-là mais sais-tu ?

Sais-tu ? Que le canard nasille – les canards nasillardent !

Que le bouc ou la chèvre chevrote.

Que le hibou hulule mais que la chouette, elle, chuinte.

Que le paon braille, que l'aigle trompète.

Sais-tu ? Que si la tourterelle roucoule, le ramier caracoule et que la bécasse croule, que la perdrix cacabe, que la cigogne craquète et que si le corbeau croasse, la corneille corbine et que le lapin glapit quand le lièvre vagit.

Tu sais tout cela ? Bien. Mais sais-tu, sais-tu ?

Que l'alouette grisolle, Tu ne le savais pas.

Et peut-être ne sais-tu pas davantage que le pivert picasse, c'est excusable !

Ou que le sanglier grommelle, que le chameau blatère

Et que c'est à cause du chameau que l'on déblatère !

Tu ne sais pas non plus peut-être que la huppe pupule.

Et je ne sais pas non plus si on l'appelle en Limousin la pépue parce qu'elle pupule ou parce qu'elle fait son nid avec de la chose qui pue.

Qu'importe ! Mais c'est joli : la huppe pupule !

Et encore sais-tu ? Sais-tu que la souris, la petite souris grise, devine.

La petite souris grise chicote. Avoue qu'il serait dommage d'ignorer que la souris chicote et plus dommage encore de ne pas savoir, de ne pas savoir que le geai, que le geai cajole !"

Commenter cet article

Emmabelle 22/12/2016 08:14

Coucou jolie Sandrine !

Ca me rappelle mes jeunes années à l'école primaire ^^ On nous donnait un texte comme celui-ci et il fallait y noter le cri des animaux...Quel bon souvenir et merci pour ce petit rappel ;-)

De la pluie aujourd'hui, j'aurais préféré de la neige en ce début d'hiver.
Des grosses bises

Art & Energie 22/12/2016 09:25

Coucou Belle Emma !

Oui, moi aussi, à l'école, j'avais des textes à trous à remplir. Ça ne nous rajeunit pas tout ça ! lol !

Aujourd'hui, ici, il y a du soleil. Après trois jours de pluie et de grisaille, ça fait du bien. Bon courage et demande au Père Noël qui t'apporte de la neige ;).

De gros bisous

domi 20/12/2016 19:08

Bien intéressant de se rappeler du vocabulaire animalier :)

Art & Energie 21/12/2016 09:23

Oui de se rappeler et très honnêtement d'en apprendre aussi dans mon cas, parce que je ne connaissais pas tout, lois de là !

@ +